En Suisse, l’indicateur avancé du KOF a atteint en septembre son plus haut niveau depuis dix ans, augmentant pour la quatrième fois consécutive alors que l’économie prolongeait son rebondissement après les profondeurs de la crise du coronavirus.

Le baromètre a augmenté de 3,6 points à 113,8, ce qui est comparable aux niveaux observés à la fin de la crise financière de 2009/2010, a déclaré le groupe de réflexion du KOF.

« Actuellement, la tendance économique est en forme de V, de sorte que l’on peut s’attendre à une reprise de l’économie suisse pour le moment. Toutefois, une deuxième vague de COVID-19 pourrait conduire à une forte révision de cette évaluation », a-t-il ajouté.

Le gain de septembre reflète un ensemble d’indicateurs, dont l’industrie hôtelière et de la restauration et la demande étrangère, a déclaré le KOF.

Les indicateurs relatifs au secteur manufacturier et à la consommation privée ont soutenu le signal positif, tandis qu’il a vu des signaux légèrement négatifs dans l’industrie de la construction. (Rapport de Michael Shields Rédaction de Gareth Jones)