Le Président français Emmanuel Macron a annoncé mardi que la France appliquera des restrictions pour empêcher les gens de se rendre dans les stations de ski suisses afin de ralentir la propagation de COVID-19.

La Suisse pointée du doigt

M. Macron a déclaré que les pistes de ski françaises resteraient fermées pendant la période des fêtes, selon The Associated Press. La Suisse ne fait pas partie de l’Union européenne et a permis aux stations de ski de fonctionner en grande partie comme elles le font habituellement.

« S’il y a des pays qui maintiennent leurs stations de ski ouvertes, nous devrons prendre des mesures de contrôle » a déclaré M. Macron en parlant de la dissuasion des gens à se rendre dans ces zones. Il a fait ces commentaires lors d’une conférence de presse à la suite d’une réunion avec le Premier ministre belge Alexander De Croo. Les détails des restrictions seront décidés dans les prochains jours, a déclaré M. Macron.

« Nous avons besoin de solidarité à nos frontières. Nous ne pouvons pas demander aux stations (de ski) d’arrêter leurs activités et de voir que les gens voyagent », a déclaré M. De Croo. « En fait, nous n’avons pas besoin d’un virologiste pour savoir que si cela est interdit en France, le faire dans un autre pays n’est peut-être pas très intelligent ».

Le reste de l’Europe n’ouvrira pas

En France les stations de sports d’hiver seront autorisées à rouvrir, mais les remontées mécaniques et les pistes de ski resteront fermées. Ces mesures ont été mises en place dans l’espoir de décourager les gens de voyager et de se mélanger dans les stations de ski.

Cette annonce intervient moins d’une semaine après que la chancelière allemande Angela Merkel a appelé les pays de la région alpine à fermer leurs stations de ski pour contribuer à stopper la propagation du coronavirus. Le Premier ministre italien Giuseppe Conte a également mis en garde contre le ski pendant cette période de vacances, bien qu’il n’ait pas ordonné de restriction de l’activité.

La France, l’Allemagne, l’Italie et le Royaume-Uni ont tous été récemment mis sous confinement. La France a commencé à assouplir sa fermeture samedi, mais les bars et restaurants resteront probablement fermés jusqu’au 20 janvier.

Selon Reuters, le ministre autrichien des finances Gernot Bluemel a déclaré que si le secteur du ski est fermé, l’Europe pourrait perdre jusqu’à 2 milliards d’euros, arguant qu’une telle perte financière devrait être choisie par l’Union européenne.